Présentation de la PMA :

L’Algérie est un pays de transit et de destination pour des milliers de migrants. Elle est aussi un pays de départ avec le phénomène de Harragas qui touche plusieurs nationalités du nord de l’Afrique. Des migrants qui sont en Algérie pour de longues durées sont confrontés à des difficultés pour accéder à certains de leurs droits engendrant ainsi des vulnérabilités. La peur de se faire expulser renforcerait encore plus ces vulnérabilités.

Par ailleurs les difficultés d’accès de manière légal à d’autres pays reste très difficile et ce malgré toutes les conventions internationales ratifiées par de nombreux pays,  ce qui engendre encore des catastrophes et des pertes humaines notamment en mer.

C’est dans ce contexte que la Plateforme Migration Algérie a été mise en place comme aboutissement d’un processus d’échanges et de rencontres entre plusieurs acteurs : associations, personnes ressources et migrants.

La Plateforme Migration Algérie est :

  • Un espace pour unir les efforts des associations et/ou personnes ressources opérationnelles, partenaires dans la création et la mise en œuvre d’une plateforme nationale à ouverture régionale et internationale œuvrant pour améliorer les conditions de vie des migrants en Algérie.
  • Un cadre pour des actions auprès des et avec les migrants sur des questions de promotion de l’accès aux droits aux personnes migrantes et de leur protection
  • Un outil qui s’appuie sur l’énergie des personnes migrantes, leurs compétences, leurs capacités à poser un regard critique sur l’environnement et à participer à la vie citoyenne.
PMA en quelques chiffres

Ces données représentent les résultats de septembre à novembre 2019, de 03 acteurs associatifs qui interviennent auprès des migrants dans les wilaya Alger, Annaba et Oran.